Prix 2018

Prix Littéraire 2018

Pour cette troisième édition du Prix Littéraire du Kiwanis, les membres du comité ont choisi parmi cinq romans, celui de Laetitia Colombani, Ed. Grasset,

La tresse

La tresse l colombani

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

Les autres finalistes étaient :

  • Ces rêves qu’on piétine.

Sébastien SPITZER,  Ed. de l’Observatoire

 

  • Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

Raphaëlle Giordano, Ed. Eyrolles

 

  • L’enfant dans la neige avec un cartable et un fusil.

Stephane Oks, Ed. Toucan noir.

 

  • Nuit persane.

Maxime Abolgassemi, Ed. Erick Bonnier.

 

Message de Laetitia Colombani

 

Laetitia colombani


Paris, le 7 mai 2018,

Chères Kiwaniennes, chers Kiwaniens,

Je suis extrêmement touchée de recevoir ce prix pour mon premier roman « la Tresse », et sincèrement désolée de ne pas être physiquement présente parmi vous – je me suis engagée il y a longtemps déjà à participer à une manifestation littéraire dans le sud de la France aujourd’hui, et ne peux m’y soustraire.

Je me sens au plus haut point concernée par l’engagement de votre club en faveur des enfants dans le monde. Ce n’est pas un hasard si j’ai choisi de placer une petite fille indienne au cœur du récit de mon livre. Le combat de Smita, sa maman, pour qu’elle aille à l’école et accède à l’éducation qu’elle-même n’a pas reçue, est à mes yeux un combat essentiel, nécessaire, vital.

Je suis moi-même mère d’une enfant de cet âge, et me suis identifiée pleinement à cette femme que j’ai voulu mettre en lumière. Je suis en train de travailler, en compagnie d’une illustratrice, à un album tiré de ce roman, destiné aux enfants qui sortira en novembre prochain aux Editions Grasset Jeunesse ; il retrace le voyage de Smita et Lalita à travers l’Inde, et raconte comment, malgré leur statut d’Intouchables, elles vont parvenir, par le biais de l’éducation, à une vie meilleure.

Je remercie chacun d’entre vous pour ce prix qui me touche infiniment, et pour toutes les actions que vous menez en faveur des enfants, de l’éducation, et de la lecture. Votre combat est aussi le mien.

Bien à vous tous,

Laetitia

+++++

 

Ajouter un commentaire